Il était une fois, une mouche vaillante et forte qui n’avait besoin de personne.
Un jour, elle pénétra dans un habitat humain.
Quand elle eut fini sa petite visite, elle prit son élan pour partir.
Elle se heurta alors à une chose très dure qui lui permettait de VOIR ou elle voulait aller mais qui l’en empêchait inexorablement, et plus elle prenait son élan pour s’envoler et plus elle se cognait fort à cet obstacle invisible.
La grosse bête à 2 pattes, agacée par le bruit ouvrit la fenêtre.
La mouche enrageait car elle VOYAIT son chemin, pouvait le respirer et sentir le vent sur ses ailes.
Elle se mit à s’exciter de plus belle sur son obstacle invisible jusqu’au coup suprême : la tapette qui la rendit KO.
À son réveil, elle ouvrit les yeux et aperçût la sortie lumineuse comme une évidence, prit son envol, vécut heureuse etc…..

J’ai écrit cette métaphore pour illustrer le désarroi que je rencontre auprès de personnes que je croise en entreprise, qui tournent en rond, prisonniers d’une problématique récurrente, un fardeau qu’ils supportent depuis longtemps, dont ils imaginent l’issue mais ne trouvent pas la sortie.

Cette tendance à chercher seul une solution parfois évidente est génératrice de risque pour la santé mentale et physique des personnes.
L’univers est mouvement, aucun individu n’est fait pour faire du sur place…

Si parfois vous vous êtes sentis solidaires avec la mouche, ou si vous la reconnaissez dans certains de vos collaborateurs, n’attendez pas la tapette pour prendre du recul, votre changement est possible, il suffit de demander de l’aide, un autre regard pour vous guider vers la sortie.
Ca va plus vite et ça soulage.